(Voir Français plus bas)

Years in the graphic arts and metal transformation fields have provided a rich and valuable background experience for Amer, now wholly dedicated to expressing concepts in a more purely creative form. Through a trial and error process, he has worked to develop and refine his distinctive technique of rust painting on steel, creating works featuring organic textures and warm earth colours. 

Each rust painting is the result of explorations and experimentations. Due to the highly unpredictable nature of the chemical and physical elements he combines, Amer’s art is constantly roaming a territory between the search for control over elements and the pleasure of discovering their unexpected interactions. It's a collaboration directed by man, yet always determined by nature. Thus begins an interface phenomenon where the deterioration of the material is transmuted by the artist into a creative process.

The iron oxides forming on the steel surfaces evoke many of humankind’s earliest expressions with its reddish-orange pigments essentially identical in it's chemical composition to those our ancestors used to create their cavern paintings. "Originality implies a return to the origins" was saying Catalan architect Antoní Gaudí.

Amer’s introduction of logotypes and other graphic elements in the artworks is a reflection of the bombardment of messages we face on a daily basis in modern life. In showing only portions of these graphic devices, they appear as a mere section of a larger message now crumbled.

Despite being an inert process, through its interactive reactions, oxidation frequently forms organic patterns that echo the propagation of life at a microcroscopic scale as well as geological phenomenons viewed from space. The infinitely small and the infinitely large seems to meet in Amer's art.

Amer was born in Montreal, Quebec, where he lives and works.

-----------------------------------------------------------

Des années de travail dans le domaine des arts graphiques et de la transformation des métaux ont fourni une riche expérience à Amer, maintenant entièrement dédié à l'expression de concepts dans une forme purement créative. À travers un processus d'essais et erreurs, il a développé et raffiné sa technique distinctive de peinture oxydée sur acier, créant des tableaux présentant des textures organiques aux chaudes couleurs de terre. 

Chaque oeuvre oxydée est le résultat d'explorations et d'expérimentations. En raison de l'aspect imprévisible des éléments chimiques et physiques qu'il incorpore, l'art d'Amer erre sur un territoire qui se retrouve constamment entre la recherche de contrôle sur les éléments et le plaisir de découvrir leurs interactions imprévisibles. C'est une collaboration dirigée par l'homme mais déterminée par la nature. Ainsi débute un phénomène d'interface où la détérioration de la matière est transformée par l'artiste en un processus créatif. 

L'oxyde de fer formé sur la surface de l'acier, évoque les premières expressions artistiques de l'être humain de par les pigments rougeâtres et orangés, essentiellement identiques dans leur composition chimique à ceux que nos ancêtres utilisaient pour créer les peintures rupestres dans les cavernes. "L'originalité implique le retour aux origines" disait l'architecte Catalan Antoní Gaudí.

L'introduction de logotypes et autres éléments graphiques sur les tableaux est le reflet du bombardement d'images et de messages auquel nous faisons face quotidiennement dans notre vie moderne. En montrant seulement une portion de ces figures graphiques, elles apparaissent comme de simples sections d'un plus grand message maintenant effrité.

Malgré le fait qu'il s'agisse d'un processus inanimé, à travers ses réactions interactives, l'oxydation forme des motifs organiques qui évoquent autant la propagation de la vie à l'échelle microscopique que des phénomènes géologiques que l'on peut observer depuis l'espace. L'infiniment petit et l'infiniment grand semble se rencontrer dans l'art d'Amer.

Amer est né à Montréal, Québec, où il demeure et travaille.